Blog

10 septembre :Sarkozy et le déclin français

  10 septembre 2010

Epuisée pas sa propre médiocrité, l’élite française n’y croit plus 29/07/2010 Interrogé au JT d’une chaîne française mardi soir sur de possibles représailles après la mort de l’otage français au Sahel, le ministre de la Défense, Hervé Morin, a synthétisé en quelques phrases ce vide sidéral, cosmique, qui constitue la pensée de l’élite hexagonale, sous Sarkozy en particulier.

Bredouillant rapidement quelques évidences pour dire que non, il n’y aurait pas de représailles (« le Sahel est trop grand »), il a immédiatement tenté de noyer cet aveu un peu honteux par une envolée qui se voulait lyrique sur l’ubuesque al-Qaïda, qualifiant la menace de « planétaire » et même d’« universelle », disant ensuite l’impérieuse nécessité de combattre un réseau qui peut frapper « partout, dans le monde entier ». On croyait entendre Doobleyou…

Sauf qu’au-delà des faits, qui ont de moins en moins d’importance dans la narrative occidentale, l’on sentait bien que le pauvre Morin n’y croyait pas vraiment, à son histoire de réseau islamo-dark-vadorien, qu’il était là pour faire son show, mais que tout cela le fatiguait un peu, assez en tout cas pour le rendre incapable de fournir la « niaque » nécessaire à crédibiliser un tant soit peu son propos.

C’est qu’il le sait bien, le pauvre Morin, que comme le disent les meilleures spécialistes, al-Qaïda est mort dans les montagnes de Tora-Bora en 2002 déjà. Et que si quelque obscurs groupuscules de bandits s’en réclament régulièrement, c’est précisément parce qu’ils savent les réflexes pavloviens que cela suscite en Occident, et que ce label les sortira de l’ombre instantanément.

Mais bon, il faut bien vendre la semoule à la plèbe, en essayant de convaincre au moins ceux qui peuvent l’être encore, ceux qui ont l’intelligence la plus humble, la moins exigeante, les islamophobes peut-être ? Les militants UMP?

Et puis il faut bien justifier la mort des « gars » (*) en Afghanistan, où la France est du côté des gentils pour défendre la démocratie, la liberté, les droits du fox à poil dur et préparer l’arrivée du prochain Macdo-phone ; et pour ce faire, c’est encore al-Dark-vador-Qaïda qu’il faut combattre héroïquement (*), à moins que ce ne soit ces ignobles talibans, ou peut-être ces fourbes de Pakistanais infiltrés, ou encore ces étranges rebelles Hazaras sans doute inféodés aux méchants iraniens, et pourquoi pas le proconsul Karzaï lui-même, lui qui n’arrête pas de nous accuser de tuer des innocents...

Pauvre France, pauvre Morin, pauvre Occident. Qui n’y croit plus, n’y comprend plus rien et qui, sans le vouloir, nous le dit fort bien.

 

                                    entrefilets.com

 

 

 

(*) En octobre dernier, le Times de Londres révélait les circonstances de la mort de 10 soldats Français en Afghanistan en août 2009 dans une zone pourtant réputée calme. Mais calme parce-que, nous apprenait le Times, les Italiens qui occupaient le terrain avant l'arrivée des Français payaient des seigneurs de guerre locaux pour ne pas avoir à en découdre. Sauf qu'ensuite, les Italiens ont juste oublié de prévenir les Français de leur petit arrangement.... Etrange pays où les troupes de l'OTAN tentent de survivre tant bien que mal à l'absence de sens de cette étrange guerre en alternant les boucheries aéroportées et les minables petites magouilles de quartier. Tout cela en dit long sur l'esprit de la chose. On fait, comme on dit, avec ce qu'on a. Et ce qu'on a, c'est une machine de guerre occidentale qui a certes la puissance de feu nécessaire à renvoyer des pays entiers à l'âge de pierre, mais c'est tout ce qu'on a. A force d'ânonner les mêmes âneries démocratico-droit-de-l'hommistes pour servir d'écran de fumée à des guerres essentiellement mercantiles, l'élite occidentale a tant perdu de sa crédibilité qu'elle n'arrive plus à convaincre personne, même pas sa soldatesque. En résulte une guerre molle, larvée, sale et surtout ingagnable car menée par des trouffions peut-être magnifiquement high-tech, superbes à l'exercice, mais minables sur le terrain d'y être sans conviction, sans esprit, sans âme et surtout, sans raison.

31 juillet : Coup de chaud à l'Elysée : tous à Paris-plage !

  Depuis quelques semaines le marécage parisien (là où les crocodiles pullulent) ne parle plus que de l'affaire Bettancourt-Woerth ! Voilà la France donneuse de leçons  une fois de plus éclaboussée par son propre caca sous les regards héberlués de France d'en-bas , celle qui travaille plus pour gagner moins , celle des "faiseux" si méprisée par celle des "causeux" de la capitale .

  Les peuples de l'hexagone peuvent se demander quelle est la légitimité d'une réforme des retraites concoctée par un ministre qui , s'il n'est pas malhonnête ,s'est comporté d'une façon aussi légère , voire complétement débile !

  La nécessaire réforme des retraites que les socialistes ont lachement refusé de mettre en oeuvre lorsqu'ils étaient pouvoir ne doit pas être encore reportée !Il y va de l'avenir de notre système par répartition et du bien-être de tous ceux qui bossent sans pouvoir profiter des bienfaits de Madame Liliane Bettancourt s'ils sont de droite ou de Monsieur Pierre Bergé s'ils sont de gauche !

  Alors Eric Woerth est-il coupable ou simplement stupide ?

  Comment Nicolas 1er va-t-il faire pour faire baisser la température ? Alors docteur ? Bains de siège ou remaniement ministériel ?

   Autre sujet de polémiques chez les Princes de droite comme de gauche qui nous gouvernent : les émeutes de Grenoble qui ont suivi le décès de Karim Boudouda , gangster notoire (déjà envoyé 3 fois aux Assises ) , abattu au cours d'une fusillade avec la police après avoir braqué le casino d'Urigage les bains .

  Le braqueur par un coup de baguette magique s'est transformé en "victime " alors qu'un policier a également été blessé et sa mort a été suivi d'incidents violents !

  Voici ce qu'écrivait le Figaro :

 "Samedi, le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux s'est rendu sur place et s'est engagé à «rétablir l'ordre public» à Grenoble, «par tous les moyens». «J'ai demandé au préfet de mettre en oeuvre tous les moyens pour que le quartier soit sécurisé», a-t-il expliqué, avant de conclure: «Il y a une réalité simple et claire dans ce pays : les voyous et les délinquants n'ont pas d'avenir car la puissance publique finit toujours par l'emporter».

 

Dès la nuit de samedi à dimanche, un fort dispositif des forces de l'ordre composé de plus de 300 hommes avait ainsi quadrillé le quartier, avec un effet dissuasif sur les groupes qui s'étaient livrés aux incendies, pillages et destructions d'abribus à coups de batte de base-ball la première nuit ayant suivi la mort du jeune braqueur du quartier.

 

L'entourage de la victime a lancé lundi un appel au calme pour les obsèques, qui se dérouleront en début de semaine. «Nous serons en deuil pendant plusieurs jours et il est hors de question pour nous qu'il se passe quoi que ce soit dans la cité. On respecte l'âme du défunt», a ainsi souligné un proche de Karim Boudouda. La veille, la mère de la victime, braqueur condamné dans le passé trois fois aux assises, avait déjà lancé un «appel au calme» via la presse locale. Elle avait également annoncé à l'AFP son intention de porter plainte pour éclaircir les circonstances exactes de la mort de son fils. «Ils ont déconné les flics, ils ont déconné. Je vais voir le procureur et je vais porter plainte, a-t-elle expliqué. Ca va aller très loin». "

 

  Le comportement des médias qui appellent "victime " un braqueur multirécidiviste est choquant!

 Mais le pompon revient à la mère du braqueur qui veut porter plainte contre la police ! Je l'invite fortement à aller faire un voyage d'étude dans son pays d'origine , là où les policiers n'ont de comptes à rendre à personne , là où le bakchich est nécessaire pour un passeport , un permis de conduire voire même pour toucher sa pension ou un mandat à la poste . Qu'elle ferme donc sa gueule par respect pour ceux qui bossent et paient leurs amendes sans discuter , sans déclencher d'émeutes , à qui sa présence a été imposée et qui ne peuvent même pas se défendre quand ses fils et ses neveux brulent leurs bagnoles .

  A force de laxisme on court le risque de se retrouver dans une situation de guerre  car les moutons ne resteront pas éternellement sans réagir !

6 juillet Maout : la Bretagne a gagné

      La mobilisation a payé ! La présence active des Freelanders au côté de la fédération

de gouren a porté ses fruits . Le député MARC Le Fur a réussi a faire voter un

amendement qui autorise la remise d'un maout au vainqueur d'un tournoi de gouren!

 

    Le Télégramme du 6 juillet

 "Finistère

Lutte bretonne. La loi autorisera de gagner le maout

 

6 juillet 2010 -

 

Un amendement à la Loi de modernisation de l'Agriculture, permettant d'offrir un animal vivant en récompense dans certains cas, a été adopté.

 

Le 8février 2010, des associations de défense des animaux attaquaient les organisateurs de gouren, lutte bretonne, pour avoir remis un bélier vivant, le «maout», en récompense au vainqueur de l'épreuve. Le tribunal correctionnel avait relaxé les organisateurs du tournoi mais le recours en justice avait ému tous les promoteurs de la culture bretonne et des jeuxceltiques. Parmi eux, les députés des Côtes-d'Armor, Marc Le Fur, et du Finistère, Christian Ménard. «Malgré cette relaxe, la menace pèse toujours sur tous les organisateurs de manifestations sportives traditionnelles qui offrent des animaux vivants en récompense. Nous risquons tous les jours de perdre un pan de notre culture», regrettait Marc Le Fur.

 

Adoptée vendredi à l'Assemblée nationale

 

Le député avait donc déposé une proposition de loi afin que, «lors de ces manifestations, comme lors des événements à caractère agricole, un animal vivant puisse être offert en prime ou en récompense au vainqueur». Transformée en amendement à la Loi de modernisation de l'Agriculture et de la Pêche, la proposition de loi a été adoptée vendredi par l'Assemblée nationale. «Je me réjouis que nos jeux traditionnels soient ainsi protégés et que nos enfants puissent connaître et transmettre ce qui fait aussi partie de notre culture bretonne», a commenté Marc Le Fur."

 

6 mai 2010 HIRISHIMA-CROZON , DROLE DE PARALLELE !

    Je reçois régulièrement des invitations à manifester contre l'arme nucléaire et ça commence à m'agacer !Ô bien sur moi aussi j'aime assez le côté écologique de l'escrime à la bayonnette ou au sabre de cavalerie ou l'égorgement des sentinelles ensuquées au petit matin mais il y a quelques vérités à répéter aux antinucléaires forcenés . La fin du bloc soviétique a peut-être changé la donne et fait perdre son importance stratégique à l'arsenal nucléaire occidental , il n'empêche qu'il a réussi à tenir à distance l'ours russe !Il faut noter que si dans les pays de l'Est il n'y a jamais eu de manifestations antinucléaires , elles ont été en Europe le fait de groupusules ouvertement inféodés au Parti Communiste et participant à ce titre à l'affaiblissement de la défense occidentale .

   J'étais militaire dans l'Est de la France pendant un certain nombre d'années et je sais quelle était la réalité de la menace soviétique !

   Je n'oublie pas non plus qu'en 1945 , après la chute du Reich , un de mes oncles et mon père , engagés pour la durée de la guerre se sont retrouvés en route pour l'Extrême Orient afin d'en finir avec le Japon . Ce sont peut-être les bombes d'Hiroshima et de Nagasaki qui leur ont permis de ne pas laisser leur peau sur une île du Pacifique ou de la Mer de Chine . La violence et la cruauté de l'armée nippone laissait présager une campagne dure et coûteuse en hommes . Les bombes d'Hiroshima et de Nagasaki ont sauvé plus de vies qu'elles n'en ont oté .

     Alors mesdames et messieurs les ex-compagnons du PCF un peu de pudeur !

                    CROZON N'EST PAS HIROSHIMA !

 

 

 

FEU SUR LES EOLIENNES !

     Les députés de la république française vont débattre de l'écologie : la sagesse prévaudra-t-elle sur le poids du lobby écolo qui ne représente que lui-même , c'est à dire l'alliance circonstantielle des bobos parisiens (ou autres) et d'une joyeuse bande d'astucieux qui ont trouvé là une poule aux oeufs d'or pour se faire des testicules du même nom .

  Il faut crier "Halte" à ces monstruosités que l'on nomme éoliennes qui produisent une électricité richement payée par EDF au plus grand profit de certains petits malins et au dépens de la masse des contribuables français . Il serait intéressant de connaître les actionnaires qui se goinfrent avec cette filière qui produit plus de vent que d'électricité . C'est en hiver et par grand froid que nous avons besoin de plus d'électricité . Or , en Bretagne , lorsqu'il fait très froid il n'y a pas un pet de vent ! A quoi sert donc un engin qui ne fonctionne pas lorsqu'on en a besoin ?  A rien !   Si les bobos et profiteurs de la mode éolienne veulent planter des épouvantails à moineaux qu'ils le fassent , mais chez eux , à Paris , dans le Lubéron , sur la Côte d'Azur , Saint Barth'  ou ailleurs mais qu'ils ne viennent faire leurs crottes sur nos prairies . Ô bien sur je sais que certains beaux esprits qui se prennent pour l'épine dorsale de l'EMSAV sont farouchement antinucléaires et que le fait de vouloir ouvrir le débat risque de déclencher des cris de rombières outragées ! Mais kaoc'h ! N'aurait-on pas pu réinstaller une centrale à Brennilis plutôt que de perdre du temps et de l'argent dans une déconstruction qui devrait durer 40 ans ! Bien sur le nucléaire comporte des dangers mais les progrès réalisés devraient permettrent de produire une énergie sure et pas chère !

     Si les apôtres de l'éolienne continuent à vouloir planter leurs étranges monuments à la place de nos calvaires il faudra que les ex-plastiqueurs de l'ARB sortent de leurs maisons de retraites pour refaire le coup du ROC'H TREDUDON !


    Comme disait GLENMOR : " Poent eo stagañ Vretoned gant stourm meur ar Vro

                                            Poent skubañ an oaled , kempenn an erv " 

24 mars -Eric Zemmour ou les dangers de dire la vérité

 Eric Zemmour , chroniqueur de la presse écrite , de la radio et de la télé s'est vu dénoncé par la LICRA , le MRAP et le CRAN auprès du CSA pour avoir émis au cours d'une émission télévisée une vérité que d'autres ont énoncé avant lui : la plupart des pensionnaires des prisons française sont d'origine maghrénine ou africaine . Son patron du Figaro l'a également convoqué pour lui remonter les bretelles , preuve supplémentaire de la veulerie de nos maîtres jacobins .

   Pour remettre les pendules à l'heure il vient d'envoyer une lettre à la LICRA dont voici de larges extraits :

     "Il y a quelques années, une enquête commandée par le ministère de la justice, pour évaluer le nombre d'imans nécessaires, évaluait le pourcentage de « musulmans dans les prisons » entre 70 et 80 %. En 2004, l'islamologue Farhad Khosrokhavar, dans un livre L'Islam dans les prisons (Balland) confirmait ce chiffre. En 2007, dans un article du Point, qui avait eu accès aux synthèses de la Direction centrale de la Sécurité publique (DCSP) et de la Direction centrale de la Police judiciaire (DCPJ), on évaluait entre 60 et 70 % des suspects répertoriés issus de l'immigration. Il y a près de dix ans, la commissaire Lucienne Bui Trong, chargée des violences urbaines à la direction centrale des RG, relevait que 85 % de leurs auteurs sont d'origine maghrébine. Dans un article du Monde, du 16 mars 2010, les rapports des RG sur les bandes violentes établissaient que 87 % étaient de nationalité française ; 67 % d'origine maghrébine et 17 % d'origine africaine. La « plupart » est donc, au regard de ces chiffres, le mot qui convient."

 

     ALORS QUI CRAINT LA VERITE ?

23 mars : LE DRIAN élu : que va-t-il faire de sa victoire ?

  Madame Malgorn a fait un bide , est-ce que cela suffira pour la décourager ? Les Bretons ne veulent plus danser sur une musique jacobine . Jean-Yves Le Drian l'a bien fait sentir lorsqu'il a répondu la semaine dernière qu'il ne prenait pas ses ordres à Paris . La guerre que se sont livrés les ténors de la droite bretonne a ouvert les yeux de nos concitoyens : Paris s'est comporté en Bretagne comme dans une colonie en nommant un gouverneur comme au joli temps des perruques poudrées . Ce pays a toujours eu la poigne du pouvoir central en horreur , une fois de plus il vient de le prouver . La droite bretonne compte assez de talents comme Le Fur, Cozan ,Goulard , Joncour et bien d'autres pour pouvoir se révolter contre les diktats de l'Elysée et faire autre chose que servir la soupe à une candidate issue de la préfectorale , suspecte par la nature de son métier ,  de  jacobinisme militant . Malgré le joli nom de sa liste qui me faisait penser à un album de la regrettée Anna Vari Arzur j'ai l'impression que la Bretagne que voulait dessiner Bernadette Malgorn ressemblait plus à une résidence pour retraités aisés qu'à ce pays moderne et maître de sa destinée que nous appelons de nos voeux ! 

  Oh bien sur il y a parmi les colistiers de Le Drian un certain nombre de figures qui ne nous inspirent guère confiance ! La paume m'a gratté quand je suis allé voter . Pensez donc , en votant Le Drian j'ai donné aussi ma voix à des dinosaures du PCF que Paris s'évertue à maintenir en vie artificiellement ! C'est vrai que son programme électoral était plutot muet en ce qui concerne la réunification et la nécessaire reconquête d'une plus large autonomie politique. C'est vrai que sur le sujet de l'autonomie énergétique il est resté évasif pour ne pas s'aliéner les bobos bretons ( et oui il y en a et même plein !) qui n'ont d'ailleurs pas voté pour lui !

   Mais la Bretagne vaut bien une messe et accordons lui notre confiance en nous disant que s'il n'était pas le meilleur en course il  était le moins mauvais !


                                                                                 Ifig

 

17 mars : en route pour le second tour

La liste "Nous te ferons Bretagne" ne sera pas présente au second tour et c'est bien dommage ! Mais son score n'est pas négligeable voire même honorable surtout en Centre Ouest Bretagne . L'idée nationale progresse malgré l'ancrage à gauche souligné par les leaders de la liste et qui a pu freiner un certain nombre d'électeurs . La Bretagne ne triomphera pas tant que ses défenseurs resteront désunis par des querelles de chapelles inspirées par ce qui se passe au niveau hexagonal !

  Pour défendre la Bretagne il reste en lice pour le 2ème tour la liste conduite parJean Yves Le Drian ! Il affirme dans le Télégramme du 17 mars qu'il ne prend pas ses ordres à Paris . Voilà bien un langage qui nous plait . Il claque ainsi le bec à l'écologie politique dont les plus beaux fleurons sont Daniel Cohn Bendit et José Bovet . Il devient insupportable de se voir donner des leçons de morale par les bobos parisiens qui , bénéficiant des transports urbains presque gratuits dans leur Babylone , transports souvent payés par nos impôts hélas ! Ces gens là n'ont que mépris pour les populopollueurs que nous sommes . La taxe carbone ils s'en foutent puisqu'ils vont en vacances au Club Med et non à Lopérec !

   Ne gaspillons pas nos voix ! Votons pour Le Drian ! Il fera la réunification , il fera plus pour le breton et pour nos libertés si nous affirmons de plus en plus fort notre volonté de nous sortir de la boue jacobine !

14 mars : 1er tour des régionales

   Allez c'est reparti pour une journée d'élection ! Nous sommes déjà prévenus que le mandat des futurs élus n'est valable que pour 4 ans . Au-delà de cette élection qu'est-ce qui nous attend ? Qu'est-ce que le magicien de l'Elysée est-il en train de nous concocter ? Quelle va être la participation et qu'est-ce que cette élection va pouvoir apporter à la Bretagne ? Pour qui voter ?

  Beaucoup d'entre nous pensent que la réunification de la Bretagne est en route malgré la réticence des grands barons du PS que sont le président de la région des Pays de Loire et les maires de Nantes et de Rennes . Oui mais à quel prix ? Ne risque-t-on pas un déséquilibre entre Est et Ouest de la Bretagne .Est-ce que Paris n'envisage pas de nous incorporer à un Grand Ouest où serait délayée notre identité ?

 Cette élection est importante car l'avenir de notre terre est en jeu !

 Je n'attends rien de la droite car elle est à la remorque du pouvoir jacobin mis à part un certain nombre de personnalités gaullistes ou centristes ! Je n'attends rien des gauchistes, écologistes , survivants du bolchevisme et autres anticapitalistes . Pour que la Bretagne gagne il faut mener un combat national . Et seules 2 listes semblent vouloir mener ce combat !

  D'abord il y a la liste menée par Christian Troadec " Nous te ferons Bretagne " qui donne la priorité à la réunification , à la défense de notre culture et à la création d'un véritable pouvoir régional tel qu'il en existe en Espagne ou en Grande-Bretagne ! Evidemment on peut ne pas être d'accord sur certains points de ce programme et notamment en ce qui concerne l'énergie ( pourquoi ne pas envisager un débat serein sur le nucléaire ?).

  Et puis il y a la liste menée par Jean-Yves Le Drian qui oeuvre comme elle peut , freinée qu'elle est par un parti socialiste français et jacobin , à la réunification , à la défense de notre culture mais qui ne met pas assez l'accent sur l'augmentation du pouvoir régional !

   Cette élection comporte 2 tours ! Quelque soit le résultat ce soir il ne s'agira que de la première manche ! Et quelque soit le résultat de la semaine prochaine il faudra se rappeler que la Bretagne ne s'est pas faite en un jour !

                         BEVET BREIZH !

                                                                        Ifig

 

 

 

 

Principe de précaution , politiquement correct : Assez d'interdictions , laissez nous vivre !

     En déplacement en Catalogne du Sud je suis tombé dimanche dernier sur ce texte de "La Dépèche du midi" en date du 7/3/2010

 

Interdictions : le trop plein


Société. Chaque jour naissent de nouvea
ux règlements, textes, lois, qui rendent la vie plus contraignante et restreignent les libertés.
Aujourd'hui communément admise, l'interdiction de fumer dans les cafés et les restaurants a eu du mal à passer.

Les interdictions, textes, lois et règlements: une spécialité française? Interdictions sur le stationnement, les coquillages, ou certains produits de pâtisserie, interdictions de fumer... Jusqu'à cet étonnant panneau dans une rue de la capitale: «Voie interdite ux personnes étrangères et aux voitures à bras!» En vingt-cinq ans, tout confondu, le «Journal Officiel» a publié 265000 textes législatifs ou règlementaires, parmi lesquels des interdictions et des entraves qui touchent la plupart des activités en société. Est-ce strictement un penchant du législateur français? Déjà, Winston Churchill résumait l'affaire ainsi : « En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. Et en URSS, tout est interdit, même ce qui est permis. »

Mais force est de constater que sur notre pays, les interdits se croient tout permis !

Dès qu'un inconvénient ou un désagrément est détecté par les pouvoirs publics, la riposte immédiate, c'est la loi, l'arrêté, le règlement, le sifflet du gendarme et la facture du juge.

« On nous infantilise ! l'État s'incruste au plus intime de notre société » s'insurge Mathieu Laine (voir ci-dessous.)

On peut concevoir que pour des raisons de santé publique, on tâche de limiter l'abus de l'alcool ou du tabac. Mais est-il vraiment nécessaire de retrouver sur les bouteilles des mentions incitant les femmes enceintes à la modération ? La future maman sait ce qu'elle doit faire ou ne pas faire sans que des étiquettes soient là pour la culpabiliser. On ne cesse de nous suriner qu'il faut éviter les aliments gras, sucrés, salés... Si cela continue, nous aurons bientôt une nourriture de lapin « new-age » et anorexique.

En revanche, en temps de canicule, on obligerait presque tout le monde à boire sa gourde d'eau toutes les quatre heures et en temps de grippe, tout le monde se met en rang par deux et montre son épaule pour la piqûre...

En France, l'État joue de plus en plus à la nounou... Dans le reste du monde, ce n'est guère plus brillant. En Italie, Silvio Berlusconi a multiplié des interdictions, soi-disant pour des questions de sécurité, mais qui fracassent le bon vivre à l'italienne. A Rome, des touristes ont ramassé des amendes colossales pour avoir pique-niqué sur la place d'Espagne. Le but ? Chasser les SDF et les pauvres des centres villes... Ailleurs à travers le monde, déferlent les interdictions notamment religieuses. Comme par hasard, ce sont les femmes qui en font le plus souvent les frais. Tout récemment, le Hamas a interdit aux femmes de la Bande de Gaza de circuler en deux-roues ou de danser. En Malaisie, elles ne doivent pas porter des vêtements d'homme...

« Il est interdit d'interdire » lançait un slogan en Mai-68... C'était un autre siècle !
« Fais pas ci, fais pas ça... » à travers le monde

Le saviez-vous ?

En France, une loi reste en vigueur qui interdit aux femmes de porter le pantalon !

À Singapour, le chewing-gum est interdit et passible de fortes amendes. Cette loi surprenante a bien failli être abolie ces jours-ci, mais reste en vigueur.

À Chicago, les lobbies pro-animaux ont obtenu l'interdiction du foie gras dans les restaurants.

En Angleterre, il est interdit de s'embrasser devant la gare de Warrington, pour éviter les embouteillages. À Rome, Anita Ekberg risquerait une forte amende car il est désormais interdit de se baigner dans les fontaines municipales.

À Pékin, les vendeurs de kebabs ont été interdits pendant les JO, car ils polluaient trop une atmosphère déjà saturée.

À Moscou, c'est la Gay Pride qui a été interdite. Place Rouge, mais pas rose.

À Miami, il est illégal pour tout homme de porter une robe sans bretelles. Et avec ceinture ?

À Pachuca au Mexique, il est interdit de transporter des cadavres dans son véhicule. À la place du mort ?

Et rappelons que le maire de Cugnaux qui ne pouvait agrandir son cimetière a pris un arrêté interdisant à ses concitoyens de... mourir !

Quant à Paris Hilton, elle est interdite de télévision au Brésil. Ils ont de la chance, les Brésiliens !

 

Mathieu Laine, auteur de « La grande nurserie »


« Si on ne dit rien, cela va s'amplifier »

Vous êtes l'auteur de « La Grande Nurserie » (Éditions Lattès). Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Il y a quatre ans, quand j'ai rédigé la première version, je percevais déjà le danger de voir l'État s'immiscer dans la dimension la plus intime des citoyens. Et en réactualisant mon ouvrage pour une réédition en poche, je me suis aperçu que le phénomène ne cesse de se développer. On se retrouve avec un état-nounou, qui nous met en garde avec des mentions sur les barres chocolatées !

Donc, selon vous, cela s'aggrave ? Le pire, c'est que les gouvernements n'ont aucune raison de s'arrêter. La Turquie a censuré un épisode télé de Tintin, parce que le capitaine Haddock fumait la pipe. Je ne vous reparle pas de cette affiche de Gainsbourg dans le métro privée de sa fumée ! Et maintenant, le fumeur n'est plus seulement un délinquant, mais il devient aussi un esclave sexuel ! C'est ridicule !

Il faut pourtant des règles dans une société...

Je ne suis pas un anarchiste primaire, mais cette logique de précaution m'inquiète. Ainsi, on interdit le Diantalvic, qui soulageait vraiment des douleurs rebelles, tout cela parce que certaines personnes en Angleterre s'en sont servies pour se suicider ! Toujours dans le domaine médical, on voit arriver une grippette et l'on fabrique 90 millions de doses !

Selon vous les individus sont déresponsabilisés ?

Il faut cesser de considérer qu'il faut une loi parce que quelques personnes dérapent. Je n'ai jamais mis de fessées à mes enfants, mais interdire la fessée me paraît délirant ! Interdire aux supermarchés de mettre les confiseries aux caisses est idiot : où est la responsabilité laissée aux parents ? Je crois que beaucoup de gens en ont assez : il faut se mobiliser, manifester son opposition à cette multiplication des interdits, sinon, cela va continuer, et sans doute s'amplifier !
Des radars aux cyber-voitures

Interdiction de rouler trop vite oblige, le gouvernement vient d'annoncer la mise en place prochaine d'une nouvelle génération de radars, les « radars-tronçons », qui calculeront une moyenne de vitesse sur un parcours donné...

Il faudra donc être particulièrement raisonnable sur l'intégralité du tronçon en question...

Du reste, on constate que les voitures bardées d'électroniques, vont devenir de plus en plus intelligentes... Sauront-elles un jour toutes seules se soumettre aux limitations de vitesse ? C'est techniquement très faisable... Jusqu'au jour où le conducteur n'aura... plus besoin de conduire. Plus rien ne sera interdit puisque plus rien ne sera autorisé !

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site